Entretenir ses couteaux artisanaux

Entretien du manche : 

Les manches en bois ne nécessitent pas d’entretien particulier. Ils sont traités à l’essence de térébhentine et à l’huile de lin qui les protègent de l’humidité. Vous pouvez passer de temps en temps un peu d’huile de lin, (ou pepin de raisin) pour nourrir le bois.

Utiliser un couteau avec les mains mouillées ne pose pas de problème.

Il ne faut quand même pas le laisser tremper dans l’eau, et éviter de passer le manche sous l’eau. 

 

 


Entretien de la lame :

Tout mes couteaux sont forgés dans de l’acier « au carbone » (oxydable). 

C’est pour ça qu’un couteau forgé demande un peu d’attention.

Après chaque utilisation il faut nettoyer la lame à l’eau avec le coté « doux » de l’éponge, et sans produit vaisselle. Puis l’essuyer avec un chiffon sec. Si vous ne l’essuyez pas la lame va rouiller.

En fonction de l’utilisation la lame va se patiner, et prendre des reflet gris-bleu-jaune. Surtout si on coupe des aliments acides. Ne vous inquiétez pas c’est normal, et c’est ce qui fait le charme d’un couteau forgé. L’acier vit, et chaque couteau a une histoire.

C’est en fait seulement une oxydation de surface qui va protéger la lame.

Si vous trouvez que votre lame a trop vécu et que vous voulez retrouver le brillant d’origine, vous pouvez  utiliser de la pâte à polir ou de la pierre d'argent (voir plus bas).

 

Vous aurez avec ce type d'acier des lames plus facile a aiguiser qu'une lame inox, mais surtout un pouvoir de coupe largement supérieur!

 

Chaque couteau est destiné à une utilisation précise :

Un couteau de cuisine (par exemple d’office) aura une lame assez fine et « souple », il est destiné à couper des aliments. Il n’a pas la même vocation qu’une feuille de boucher qui sert plutôt à débiter des carcasses ou qu’un couteau de camp qui sert à couper des branches, faire du petit bois… un couteau n'est pas un tournevis, ni un pied de biche...

 

Une dernière chose: Pas de lave vaisselle

 

 


Nettoyage des lames

Si vous trouvez que votre lame à trop vécu, qu'il y a trop de trace d'oxydation vous pouvez la remettre quasiment comme neuve très rapidement et très facilement . Elle redeviendra alors brillante comme lorsque vous avez reçu votre couteau.

J'utilise pour ça un produit que l'on trouve en grande surface ou dans des drogueries. On le trouve sous plusieurs nom: pierre du droguiste, pierre d'argent ou pierre d'argile. C'est généralement vendu dans une boite ronde avec à l'intérieur une sorte pâte dure et une éponge.

Le principe: Mouiller l'éponge, la frotter sur la pâte, puis frotter la lame du couteau. Ce produit est légèrement abrasif et va enlever toutes les traces d'oxydation de la lame.


Une lame très mal entretenu et bien patinée

En 10 secondes elle commence à retrouver son brillant.


Enfin au bout de 20 seconde elle a retrouvée son brillant d'origine.

Avant  / Après

.